Les enfants dans le camp

Les registres d'arrivée de Ravensbrück mentionnent 881 enfants âgés de 2 à 16 ans, issus de 18 nations différentes, qui ont été internés dans le camp entre 1939 et 1945. Parmi eux se trouvaient 263 enfants juifs et 162 enfants "tsiganes". La plupart d'entre eux sont arrivés avec leur mère, leur père ou d'autres membres de leur famille.

Des groupes plus importants de mères avec enfants sont arrivés après l’anéantissement du soulèvement de Varsovie à la fin de 1944 et en relation avec les déportations de femmes juives hongroises et slovaques à partir du tournant de l'année 1944-45.

Les enfants devaient faire la queue pour les appels avec les femmes, ce qui les obligeait souvent à rester debout pendant des heures. Pendant la journée, ils devaient rester à l'intérieur. À 12 ans, les filles devaient travailler dans les ateliers. Les garçons à l'âge de 12 ans étaient placés dans le camp des hommes.

L'administration du camp considérait les enfants comme un poids superflu et des bouches inutiles. Pourtant, les enfants étaient particulièrement tenaillés par la faim, dont le souvenir reste encore aujourd'hui indélébile.

Il existe de nombreux rapports sur les "mères du camp", des femmes qui prenaient en charge les enfants laissés seuls, en essayant de les aider à survivre.

Certaines ont même réussi à le faire.

1942

1943

[interview](https://youtu.be/9g15ZUPsgYc) lire plus

1943

geb. 29.07.1939 Antwerpen (Belgien) Ravensbrück: 13. Dezember 1943 – 28. April 1945 [interview](https://youtu.be/vSNiAzuFJkw) lire plus

1944

1944

1944

1944

[message for the 76th Liberation Day in polish language](https://youtu.be/n8uxupYUCb4) lire plus

1944

1945

1945

1945

1945

1945